Évaluation de l’impact à 3 ans du programme « Energie Jeunes »

[Agir] Energie Jeunes

Algan Y., Bouguen, A., Charpentier, A., Chevallier, C., Huillery, E., Gesmond, T. et Viltard, N. (2019) : « Évaluation de l’impact du programme Énergie Jeunes. Rapport intermediaire 2018 ». Document de Travail de l’ENS, Université Paris-Dauphine, SciencesPo, J-Pal.

Cette recherche se concentre sur le rôle de l’autodiscipline, de la persévérance et de la motivation dans la réduction du décrochage scolaire dans les collèges situés dans les zones défavorisées de France. Le programme consiste en trois interventions de 55 minutes en classe chaque année, de la 6e à la 9e année. A la fin de la troisième année du programme, il a été constaté que les élèves participants ont bénéficié d’une augmentation significative de 5 % d’un écart-type de leurs résultats scolaires, un effet entièrement concentré sur les filles dont le degré initial de discipline était supérieur à la médiane (28 % de l’échantillon) : pour ces élèves, l’impact sur les résultats scolaires représente une augmentation de 15 % d’un écart-type. L’analyse des mécanismes potentiels montre que l’amélioration des résultats scolaires est associée à une amélioration des attitudes en classe, ainsi qu’à un optimisme accru et à une diminution du fatalisme social. Pour la troisième année consécutive, l’évaluation montre que le programme Énergie Jeunesse a un impact positif sur les résultats scolaires des élèves et sur l’attitude en classe, un résultat remarquable compte tenu de la faible intensité du programme. Cependant, les effets se concentrent sur moins d’un tiers des élèves, ce qui soulève des questions sur la résistance au programme chez les garçons ainsi que chez les filles moins disciplinées.