Mesurer Analyser & Agir
Analyser & Agir

Quels sont les déterminants du bien-être et de la coopération ? Quels leviers d'actions possibles pour renforcer ces attitudes sociales ?

Ce deuxième axe de recherche de SOWELL évaluera les politiques publiques qui permettent de développer le bien-être et les comportements pro-sociaux des citoyens, en particulier dans le domaine éducatif avec une analyse des interventions susceptibles de développer dès la petite enfance les compétences non-cognitives et sociales.

Des actions de terrain visant à développer coopération et bien-être seront testées et évaluées dans le cadre de l’ERC SOWELL. Les enseignements de ces expérimentations viendront nourrir les politiques publiques.

Pour aller dans ce sens, plusieurs études sont prévues. L’une d’entre elles sera conduite en partenariat avec le Ministère de l’Éducation, dans le cadre de “La France s’engage” et visera à analyser les effets du programme “Énergie Jeunes”. Ce programme destiné aux collégiens à risque de décrocher cherche à développer leur capacité d’autodiscipline, de ténacité, et la confiance en eux-mêmes. La confiance et les compétences sociales sont essentielles pour la réussite d’une vie, et peuvent se développer par des politiques appropriées.

Pour vous en convaincre, regardez la conférence de Yann Algan sur l’École de la confiance réalisée dans le cadre des TEDx. Elle porte sur l’effet chamallow et les compétences sociales de l’enfant.


Confiance en soi, confiance dans les autres et bien-être sont des fondamentaux qui vont de pair. Les études conduites dans cet axe (Médiation sociale à l’école, Mixité sociale dans les collègesEtude longitudinale et expérimentale de Montréal, etc.) permettront de définir quelles pourraient être les politiques et les interventions susceptibles de développer dès la petite enfance les compétences non-cognitives et sociales qui peuvent les favoriser. Leur impact sur le terrain sera également mesuré grâce à des méthodologies d’évaluation rigoureuses, en exploitant des protocoles randomisés.

Une autre étude s’intéressera aux compétences sociales des jeunes chômeurs dans le retour à l’emploi à travers l’expérimentation des Groupements de Créateurs, soutenue notamment par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse.

Enfin, des travaux seront menés pour réfléchir aux politiques de management qui seraient susceptibles de développer tout à la fois les performances sociales et économiques des organisations.

Projets

Dispositif « Groupement de créateurs »

L’évaluation porte sur les effets du dispositif « Groupement de Créateurs » qui s’adresse à des jeunes ayant des difficultés d’insertion sur le marché du travail mais ayant manifesté un intérêt pour la création d’une activité.

Médiation sociale en milieu scolaire

Une grande expérimentation nationale pour lutter contre le harcèlement à l'école a permis d'évaluer les effets du dispositif de médiation sociale "France Médiation" et d’un dispositif de prise de conscience du niveau de violence.

Etude longitudinale et expérimentale de Montréal

Cette recherche évalue les effets à long terme d'un programme de prévention des problèmes de comportement et de délinquance chez les jeunes garçons de milieux défavorisés à Montréal.

Energie Jeunes

L'évaluation porte sur les effets du programme Energie Jeunes qui cherche à développer la persévérance scolaire et l’autodiscipline chez les élèves de collèges défavorisés.

Mixité sociale dans les collèges

Cette étude inédite en France vise à élargir la mesure des effets de la mixité sociale à l'école aux dimensions non-cognitives.